Rencontres coquines et sexy

Rencontres coquines et sexy : les hommes sont-ils vraiment plus consommateurs que les femmes ?

Les rencontres coquines et les coups d’un soir, de plus en plus de personnes en raffolent ces dernières années. Hommes ou femmes, jeunes ou moins jeunes, beaucoup de monde y voue un engouement croissant. Mais l’heure est au bilan : lequel des deux sexes est le plus attiré par cette pratique ? Si les tendances poussent à dire que ce sont les hommes, cela reste tout de même à prouver. Qui sont donc les plus gros consommateurs d’applications pour trouver des plans cul ?

Les femmes s’attachent beaucoup plus rapidement que les hommes

Les histoires romantiques et le grand amour, il est inutile de se mentir : les femmes croient davantage à ces histoires de prince charmant que la gent masculine. Ainsi, une femme est plus exposée à éprouver de véritables sentiments envers son conjoint, la poussant à être plus réticente quant aux relations éphémères sous peine de souffrir.

Rencontres coquines et sexy
Les femmes s’attachent beaucoup plus vite que les hommes

C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles il est difficile de conquérir le cœur d’une femme. Elle prend le temps de bien tester la volonté et la sincérité ainsi que les intentions de son prétendant avant de lui ouvrir son cœur.

Les hommes souhaitent beaucoup plus de liberté

Par contre, les hommes fonctionnent tout autrement. En effet, ils deviennent vite « amoureux » de la première belle silhouette qui leur tombe sous les yeux, mais se lassent également très vite. Ils n’aiment pas se sentir enfermés dans une relation durable en voyant toutes les opportunités en dehors de cette bulle.

Ainsi, bon nombre préfère rester célibataire le plus longtemps possible en se contentant des relations éphémères et des plans cul occasionnels. De plus, enchainer le nombre de conquêtes semble être un jeu particulièrement passionnant pour les hommes.

Les hommes culpabilisent moins que les femmes

Si chacun vit au sein d’un couple, les femmes ressentent beaucoup plus de remords en fréquentant d’autres individus que leur conjoint. En effet, elles sont naturellement plus sensibles à l’empathie que les hommes et se mettent très vite à la place de la personne à laquelle elles sont infidèles.

Par contre, la majorité des hommes pensent que le fait d’avoir des rencontres éphémères avec d’autres personnes ne représente nullement de l’infidélité. De ce fait, aucune barrière morale ne les empêche de faire ce qu’ils ont à faire et ont tendance à moins culpabiliser que les femmes.

Les femmes racontent moins leurs expériences aux autres

Si les hommes éprouvent une certaine fierté en criant sur tous les toits leurs exploits au lit et le nombre de « trophées » accrochés à leur tableau de chasse, les femmes sont beaucoup plus réservées sur le sujet.

En effet, une femme qui fréquente un site de rencontre coquine est encore mal vue par la société, même si le monde dans lequel nous vivons est beaucoup plus ouvert qu’il y a plusieurs années. Cela les pousse à moins en parler et à fausser d’une certaine manière les sondages sur la question.

Au final, deux versions différentes

Au final, les hommes sont, en effet, plus consommateurs que les femmes si l’on se réfère uniquement aux propos des personnes demandées au hasard. Les hommes avouent sans peur leur adhésion à des plateformes de rencontres coquines ainsi que le nombre de plans cul qu’ils ont réalisés, tandis que les femmes tendent plus à le dissimuler.

Par contre, si l’on se penche réellement sur le cas, la différence n’est pas aussi flagrante, dans la mesure où le nombre de femmes adhérant à des sites de rencontres coquines est sans cesse en augmentation. En voici une illustration se basant sur des chiffres de Statista basés sur des enquêtes réalisées entre 2017 et 2018 :

  • 37 % des femmes âgées entre 18 et 24 ans disent être inscrites sur des sites de rencontre ;
  • Le pourcentage est de 36 % pour les hommes pour la même tranche d’âge.

Si les hommes sont jusqu’ici les plus friands des coups d’un soir, les femmes s’émancipent de plus en plus et osent s’affirmer. Il n’est pas étonnant qu’au fil du temps, la tendance s’équilibre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *